porta

porta
Daniela Iaria, "Attraverso la porta bianca-fiume", 39x41 cm, 2004.

jeudi 2 février 2017

Interlude / Intermezzo

Une autre poésie italienne s'accorde une petite pause, mais n'oublie pas pour autant la suite de ses publications : nous préparons une livraison plus longue qu'à l'accoutumée sur trois poètes italophones (Hasan A. Al-Nassar, Barbara Pumhösel, Candelaria Romero) présenté(e)s par Mia Lecomte, laquelle vient de soutenir une thèse remarquée dans la cadre de CIRCE, Voix poétiques des Italiens d'ailleurs. La poésie transnationale italophone (1960-2016). Les textes de destination (TD) seront traduits collectivement, comme nous l'avons toujours fait (quelques très rares exceptions, pour des textes originaux écrits en une langue minorée que présentait un membre du groupe), selon notre mode de fonctionnement pratique-théorique habituel. Merci de votre fidélité, et à bientôt !


  • Dans l'Index (colonne de droite), vous trouverez une autre livraison, plus ancienne, consacrée à cette poésie italophone dont l'importance s'impose peu à peu en marge des normes littéraires (classiques ou d'avant-garde) traditionnelles.
  • Et n'oubliez pas, en cas de manque de lectures poétiques, notre Anthologie générale contemporaine présentée par J.-Charles Vegliante pour la revue "Siècle 21" (2014) : version complétée et amendée, avec un Index des noms, dans le site de CIRCE.










Aucun commentaire: